samedi 8 décembre 2012

Où j'en suis ?

Bonjour, bonjour :) 

Alors voila, un petit moment que je n'avais pas tenté de comparaison avant/après niveau perte de poids, je suis toujours réfractaire à la balance ( même si maintenant je me pèse quand je vais chez le médecin, il est quand même bon d'avoir un petit suivi, juste pour une question de santé). 
Mais ce matin, pleine de courage ( et un peu de peur aussi je l'avoue), j'ai décider d'essayer mon pantacourt en jean "test" ( faite pas cette tête, on en a tous un ;) ). J'ai faillit abandonner après avoir enfilé la première jambe ... Et puis non, je suis allée jusqu'au bout ...

 Et Ô miracle : je peux le mettre, le fermer, et je ne suis pas serrée. 
J'ai vérifié plusieurs fois que c'était bien LE jean test ... C'était bien lui  o.O .  

J'ai donc demandé harcelé l'homme, pour qu'il me prenne en photo, et voila le résultat ( excusez la tête ) 


C'est un peu étrange, je me vois changée, et puis finalement non, puis re -changée ... Nous sommes nombreuse à vouloir perdre (et prendre aussi ! ) du poids, mais on néglige souvent l'aspect psychologique de ces transformations, c'est compliqué de se réajuster à ses nouvelles formes, de les voir tout simplement. C'est un vrai travail complémentaire à faire. Je sais que je suis tout le temps en train de toucher mon ventre et mes hanches, parce que j'en ai besoin pour savoir "où j'en suis" et "où je suis" dans l'espace. Alors les filles, ne négligez pas cet aspect quand vous changez de morphologie, ça peut être vraiment violent , et mener à des troubles alimentaires. Des petites choses qui peuvent vous aider c'est qu'on vous masse ( chéri doit participer aussi !!) , massages centrés ( dos, pieds, mains, visage ...) , mais surtout un massage global, qui permet de relié toutes ses parties les unes aux autres, sentir le contour de son corps.
Une autre technique utilisée, c'est de dessiner le contour de son corps, il faut la participation d'une personne, vous vous allongez par terre, et la personne dessine le contour de votre corps ( sur une grande feuille, ou à la craie sur un mur en position debout) et vous faites ça tout les certains temps, dans la même trace initiale, pour voir concrètement la perte :)

Dans tout les cas, surveiller et rééquilibrer son alimentation ne suffit pas, le corps n'est pas dissocié de l'esprit, il faut travailler les deux :) 


Je vous embrasse


2 commentaires:

Lou Autourdemachambre a dit…

Je découvre ton blog et cet article m'interpelle. L'année dernière, j'ai perdu du poids moi aussi, très rapidement. Je suis arrivée à mon poids "idéal" (= celui que je rêvais d'atteindre). Problème, je me suis rendu compte que même à ce poids là, mon corps ne me plaisait pas. Et j'ai repris tous les kilos perdus en quelques mois ! Peut-être que si j'avais pris le temps d'apprivoiser mon nouveau corps, les choses se seraient passées autrement... Bref, tu as bien raison de prendre ton temps pour perdre du poids et de veiller à te réajuster à tes nouvelles formes... qui sont plutôt bien proportionnées cela dit ! ;)

Odile a dit…

Merci de partager ton expérience avec moi, j'apprécie beaucoup.
Ce que tu raconte ne m'étonne pas, ayant testé à peut près tout les régimes du monde entre mes 14 et 23 ans ( j'en ai 27 aujourd'hui), j'ai souvent connu ça. Ce nouveau corps qui finalement n'est pas le tient, comme si ton enveloppe t'avait été échangée sans te prévenir, l'incapacité à se voir telle que l'on est, ne pas se reconnaître sur les photos, c'est digne d'un psychotique.

Merci pour le compliment sur mes formes, j'avoue osciller entre "je m'aime", et "je ne m'aime pas" suivant l'heure, la tenue, ... la disposition des astres , et surement l'âge de la grand mère aussi ... Mais ça me touche que tu me dise ça, je ne suis pas habituée :)

J'espère te revoir très vite ici :)

Enregistrer un commentaire